Migration & musique

En été 2017, le comité du CSM décidait de prendre désormais plus clairement position à propos de thématiques sociales en lien avec la musique ; il a donc constitué un groupe de travail à cet effet. Ce groupe a choisi de commencer ses travaux en se penchant sur le lien entre musique et migration, la question de la migration étant d’une actualité brûlante et la musique étant un moyen de communication apte à transcender les barrières linguistiques. Le CSM estime par ailleurs que cette thématique peut aussi contribuer à favoriser la relève dans les sociétés de musique.

Fin 2018, le CSM faisait parvenir aux associations membres de musique d’amateurs un » questionnaire destiné à mettre en évidence la pertinence de la question Musique et migration dans ces associations, en particulier en rapport avec l’encouragement de la relève associative ; ce questionnaire demandait aussi si les associations membres estiment opportun que le CSM s’engage dans ce domaine. 312 questionnaires ont été retournés au CSM par des chorales, des chœurs de paroisse, des musicien-ne-s d’église, des orchestres, des orchestres d’accordéonistes, des fanfares ainsi que des ensembles de fifres et tambours.

Ces retours ne sont pas significatifs au point de donner un mandat clair au CSM d’approfondir cette thématique. Certaines associations souhaitent néanmoins participer à un projet. Le CSM a donc décidé de commencer par lancer un projet pilote d’envergure restreinte. Nous continuerons de vous informer à ce propos.

Protection de l’ouïe des musiciennes et musiciens (section amateurs)

Le Conseil Suisse de la musique soutient l'initiative de la Fondation suisse des artistes interprètes (SIS) sur le thème «Protection de l’ouïe des musiciens»

Jouer dans une société de musique, un orchestre, une fanfare ou une guggenmusik est un plaisir. Mais s’exposer trop longtemps à des niveaux sonores trop élevés est un danger pour l’audition. Les protections auditives sur mesure dites otoplastiques permettent de faire de la musique en toute sécurité et sans altération de la qualité sonore. En collaboration avec le Conseil Suisse de la Musique (CMS), la Fondation suisse des artistes interprètes (SIS) lance une initiative visant à sensibiliser les musiciennes et les musiciens au thème de la santé auditive. En plus de la mise à disposition de matériel d'information, la SIS prendra en charge CHF 150.- pour chaque protection auditive otoplastique réalisée dans le cadre de cette initiative.

Le Dictionnaire de la musique en Suisse

Ce dictionnaire a pour vocation de donner une vue exhaustive de l’histoire de la musique en Suisse. Les articles biographiques concernent par exemple des personnes – décédées uniquement – qui ont eu une activité dans le domaine de la composition, de l’interprétation, de la facture d’instruments, de la musicologie ou de l’enseignement en Suisse. L’histoire de l’Association Suisse des Tambours et Fifres (ASTF) est en cours de rédaction à titre d’article pilote d’une institution.

» Dictionnaire de la musique en Suisse

engagement-local

Le volontariat est l’expression d’une communauté vivante et constitue le «ciment» d’une société solidaire. La plus importante partie des activités bénévoles est effectuée à l’échelle locale. Pour promouvoir efficacement et garantir à long terme la vie locale et l’engagement sur place, des efforts ciblés sont nécessaires. C’est pourquoi quinze organisations lancent ensemble le projet «engagement-local» visant à encourager des initiatives locales.

Le projet «engagement-local» est une nouveauté en ce qu’il favorise la cohésion sociale et le bénévolat par une coopération intersectorielle de type partenariat à hauteur d’yeux, associant la société civile, l’État et l’économie. L’accent n’est pas mis sur des projets ou des formes d’organisation spécifiques. «Engagement-local» offre un financement de départ et un accompagnement aux coopérations locales qui, ensemble, créent des concepts, des stratégies et des projets pour promouvoir l’engagement bénévole au niveau local. Le résultat de cet engagement local peut se présenter sous des formes très diverses. «Engagement-local» mise sur la compétence des personnes vivant sur place pour résoudre les problèmes. Celles-ci savent mieux que quiconque quels sont les plus grands défis locaux et par où commencer.

L’appel à candidatures sera lancé le 20 août 2019. La candidature devra être complétée et déposée avant le 31 janvier 2020.

 

» Informations et deposition des candidatures